Retour en haut

Blog

Prise de son d’un instrument exceptionnel

Le 19 février dernier, Oreilles Délicates passait en mode studio mobile pour se rendre chez Stephen PAULELLO, éminent facteur de piano qui a repensé complètement l’instrument, et a créé un modèle d’exception : l’Opus 102, nom tiré du fait qu’il possède 102 touches au lieu des 88 courantes.
Mais ce n’est pas là la seule innovation.

En effet, Stephen insatisfait des parasites de timbre induits par le croisement des cordes, a conçu un cadre sans nervures centrales et où toutes les cordes sont parallèles. Autant dire que cela ne pouvait qu’interpeller le preneur de son qui peste régulièrement contre ces problèmes.

Ce sublime instrument a déjà fait l’objet de nombreux enregistrements, mais son concepteur n’avait jusque-là pas retrouvé le son qu’il a mis tant d’années à élaborer.
Oreilles Délicates a donc mis ses meilleurs éléments en piste pour relever le défi :
Convertisseur et préamplis Horus de Merging Technologies, Micro Earthworks QTC, et bien sûr Arthur, notre système de prise de son binaurale.
Compte tenu du niveau d’exigence, l’enregistrement a été réalisé au format DXD (352.8 kHz).

Après quelques heures d’échange et de travail sur les positions à la fois des micros, mais aussi de l’instrument dans la pièce, Stephen a pu dire :

« L’enregistrement dans sa dernière disposition me satisfait tout à fait. »

On vous laisse juger du potentiel de cet instrument exceptionnel avec ces quelques notes tests, inspirées du prélude en do# mineur de Rachmaninoff.

Notez que pour des raisons de lisibilité par tous, le format audio diffusé ici est redescendu en qualité CD seulement (44,1kHz/16bits).

DSC_0631

Oreilles Délicates remercie grandement Numérisson pour son soutien logistique et les conseils toujours avisés.

Grégory Sallet & invités

Voilà deux belles journées passées à enregistrer le duo Greg Sallet/ Romain Baret et leurs invités.
On aperçoit Guillaume Bertrand dans la cabine Batterie et Michel Molines au fond dans la cabine contrebasse/soliste.
L’occasion de consolider la méthode de travail avec ces nouvelles cabines de prise de son.

Ce fût un régal de capter cette musique toujours aussi surprenante, comme cette reprise d’Elvis Presley

Suspicious mind - extrait, non mixé (mise à plat)

Ou encore cette composition de Grégory, dont le style ne laisse aucun doute sur son auteur :

Lueurs sélènes - extrait, non mixé (mise à plat)

G_sallet_invites-min

Une nouvelle batterie pour le studio

L’amélioration continue est au cœur de nos préoccupations. Aussi, la cabine dernièrement mise en service vient d’être dotée d’une batterie TAMA superstar Hyperdrive. Fûts désolidarisés de 10, 12 14 et 16 pouces pour répondre à toutes les demandes et une grosse caisse de 22 qui saura ravir tous les projets jazz où le rock est sous-jacent.

Parce que chez Oreilles Délicates, on n’oublie pas que même en ayant les meilleurs micros, le son de la source est primordial.
Le son bio quoi !

Mastering Chanson Barock

Un nouveau travail de mastering livré à votre écoute comparative avant/après.
L’album complet « Lindépendance » de Karine DAVIET sortira début 2020.

 

« Sorcière » extrait du mixage

 

 

« Sorcière » extrait du mixage

 

« Sorcière » extrait du master

 

Nouvelle cabine de prise

Après un été de travaux méticuleux, le studio Oreilles Délicates est fier de vous présenter sa nouvelle cabine de prise de son.
L’acoustique de cette dernière, très feutrée avec un grave parfaitement contrôlé, vient magnifiquement compléter la précédente cabine plus aérienne (4m de hauteur sous plafond) et brillante. Le design de la perforation acoustique a été spécialement conçu pour évoquer la destination principale de ce nouveau lieu de prise de son :
La batterie et tous les instruments à percussion.
Le choix du rouge comme couleur principale a été fait pour l’énergie qu’elle impulse !
Avec ce nouvel espace de près de 20 m², le studio Oreilles Délicates sera plus que jamais un un lieu d’enregistrement pour les musiques vivantes, et pour les prises « live ».

© Oreilles Délicates
Partager
Partager